Toutes les plantes, édition allemande.

Il vient tout juste de paraître outre-Rhin... (version allemande de "Toutes les Plantes pour toutes les envies et toutes les situations)

Mon "arbuste de l'année" : le myrtillier doré !

Vaccinium corymbosum Yello!berryblue®'Anval1601' est un must pour nos jardins ( même si son nom à rallonge n'est pas des plus faciles à mémoriser).  Je suis rarement aussi enthousiaste au sujet d'une plante nouvelle, mais après une année d'essai au jardin, je trouve que ce buisson a tout pour plaire et suis pressé de vous confier mes impressions...



 Tout en un 

Un myrtiller, c'est déjà un bel arbuste: fleurs-clochettes amusantes au printemps, fruits délicieux en été, et couleurs d'automne souvent sublimes. Mais celui là produit aussi des feuilles d'un beau jaune doré, avec des reflets cuivré au printemps, et d'extraordinaires couleurs rose-écarlate-cuivre en automne.

Fleurs et débourrement des feuilles
Jeune feuillage très lumineux
Des fruits délicieux en juillet et en août
Au Vasterival, j'en ai planté un groupe de 10, qui rougeoit depuis le début de septembre... 

Une culture très simple 

Au Vasterival, la terre est naturellement acide et humide dans certains endroit, j'en ai planté un groupe de 10 jeunes sujet à l'emplacement d'une haie de conifères abattus cet hiver, dans l'épaisse couche d'aiguilles mortes et plus ou moins décomposées. Ils y ont été très heureux et nécessité aucun arrosage cet été. 
Au jardin d'essais, il a poussé formidablement bien dans une vieille bassine en zinc, en compagnie d'ipomées pourpres et de fraisiers...


Chez moi, le sol est plus lourd et calcaire à neutre. Les myrtilliers ne se plaisent pas en pleine terre ( nombreux échecs). Je les cultive donc dans de vielles bassines (on dit "lessiveuses" dans le nord!) en zinc, non percées ou alors à mi-hauteur de manière à garder un fond humide. Ce sont des arbustes originaires de marécages d'Amérique du Nord, alors ils ne craignent pas d'être noyés entièrement pendant plusieurs semaines l'hiver. Le bac est juste rempli de compost "maison", plus ou moins décomposé. La seule matière organique en décomposition est naturellement acide.


 Joli feuillage, fleurs, fruits comestibles, couleurs d'automne, branches dorées et cuivrées en hiver, entretien nul et O taille, O parasites : voilà pour moi la définition parfaite de l'arbuste idéal ...

Si vous aussi l'avez essayé cet année, n'hésitez pas à donner votre avis...


Où le trouver ? 
Il est disponible dans certaines jardineries ou directement sur deux sites de VPC :
clematite.net
Promesse de fleurs 



Aeonium et citronnier

L'aenonium 'Sunburst' comme toutes les plantes grasses aiment le sols drainés qui ne retiennent pas trop l'eau, à condition de recevrions arrosages réguliers... C'est exactement ce qu'aime aussi le citronnier et les deux plantes font bon ménage dans le même pot depuis trois ans. Avantage : il n'y a qu'un seul pot à abriter durant les périodes de gel... 

Tout l'or du monde

Etonnante lumière qui ce matin fait ressortir le bouquet de Solidago rugosa 'Fireworks' planté dans le pied d'un saule doré ( Salix alba 'Aurea' ).



Tout sur les Carex

Dans l'Ami des jardins d'Octobre 2018 ( n° 1095).je vous fait découvrir la diversité des Carex et l'intérêt de chacun pour nos jardins...  Plus durables, moins "fouillis" et plus colorés que la plupart des graminées...

Elie Semoun : Journal d'un autre dingue de Plantes

Quand une vedette aime les plantes et qu'elle ose le dire... cela donne un livre atypique, à la fois tendre, passionné et passionnant. Même si j'ai la chance de connaitre Elie depuis plusieurs années, j'ai découvert bien d'autres facettes de ce personnage à travers son jardin et de la manière dont il en parle.



Très proche de ses qu'il aime parfois à la folie  ( au point de ne pas écouter les conseils de sagesse lorsqu'il les veut vraiment...), il n'hésite pas à laisser libre cours à ses envies et assume son caractère impatient qui ne cadre pas avec les qualités classiquement "requises" pour faire un jardin. Comme chacun d'entre nous, il aime créer le jour ce dont il a rêvé la nuit (il ne doit pas beaucoup..) et adore par-dessus tout explorer les pépinières avant de jouer un spectacle. C'est pour lui le meilleur anti-stress qui existe.


Nous avons donc écrit ce petit livre "à quatre mains", élie décrivant ses plantes ,  leurs anecdoctes, ses coups de coeurs et impressions , moi, apportant quelques conseils pratiques complémentaires pour les lecteurs tentés de s'inspirer de ses expériences intéressantes puisqu'elles ont lieu en ville, dans un petit jardin, et qu'elles sont menées par quelqu'un dont la vie trépidante ne permet pas de faire son jardin comme l'usage le recommande. Bref, c'est une lecture qui "de-hinibera" sans doute pas mal de lecteur

Automne rouge

Fructifications exceptionnelles cette année csur la vigne vierge (Parthenocissus quinquefolia). Chez vous aussi ?

4 grimpantes pour un mur à l’OUEST

Le soleil d’après-midi reste chaud mais bien moins brûlant qu’au sud. Il favorise les longues floraisons et valorise les parfums dont on profite de l’heure du thé jusqu’au repas du soir…
Dans la plupart des régions, c’est également l’exposition la plus arrosée par les pluies, ce qui entretien le plus souvent une croissance exubérante des plantes.
Chaleur, douceur et humidité, un coktail idéal pour beaucoup de belles grimpantes.

La résistante

La Glycine  Wisteria chinensis, W. floribunda et cv
La terre : Pas trop calcaire, ni trop riche, mais profonde, pour qu’elle puisse envoyer ses quelques racines alimenter sa forte croissance.
Vitesse de croissance : Très rapide, de 2 à 3 m par an dès la deuxième année de plantation.
Quand la tailler ? En été, chaque fois qu’une tige dépasse 1m de longueur, coupez juste après sa première feuille.
A savoir : la glycine de Chine fleurit en avril (et parfois en septembre), celle du Japon en mai, mais ses épis plus longs sont aussi très parfumés.
 
Glycine de Chine / Wisteria sinensis 

La fleurie

Les Clématites d'été (C. x viticella et C. x orientalis ( clochettes jaunes)
La terre : Ordinaire, pas trop sèche ni trop pauvre pour alimenter leur belle croissance.
Vitesse de croissance : 1,50m à 2,50 m au cours de la saison. Elles fleurissent à l’extrémité des pousses de l’année.
Quand le tailler ? En fin d’hiver, on coupe tous les rameaux, sans détail, à la base de la plante.
A savoir : Vigoureuses et très florifères, elles sont plus heureuses sur un arbuste ou un treillage que plaquées contre un mur.
 
Clematis x orientalis 'Orage Peel'

Clematis x viticella ' Kermesina'


Le parfumé

Le faux jasmin : Trachelospermum jasminoïdes
La terre : Riche et fraiche en été pour allonger une floraison au parfum délicieux.
Vitesse de croissance : 1 m à 1,50m par an. On a avantage à entremêler les tiges pour les rendre plus florifères encore.
Quand le tailler ? Après la première floraison, en juin, on peut supprimer l’une ou l’autre tige un peu vieille pour faciliter de nouvelles pousses.
A savoir : Il a besoin d’un support pour grimper, mais est plus florifère lorsqu’il retombe (d’un muret).
 
Faux-Jasmin / Trachelospermum jasminoïdes

L’outsider :

l’akébia : A. quinata
La terre : riche en compost, comme le sol des forêts, et toujours frais.
Vitesse de croissance : 2 à 3 m par an. Les tiges volubiles s’enroulent autour de fils, branches, treillage.
Quand le tailler ? Réduire en été les pousses jugées trop longues, mais garder leur base, où apparaîtront les fleurs.
A savoir : les grappes de fleurs (parfumées) s’épanouissent au printemps, à la base des pousses de l’année précédente.



Akebia : Feuillage épais, qui prend quelques couleurs en automne et tombe tardivement.

Akebia : Fleurs mâles et femelles sur la même grappe, délicieusement parfumées


Pour en savoir plus 
Retrouvez tous les choix de plantes en fonction des situations et de vos envies :Toutes les Plantes
Les plantes grimpantes, en pratique :  Les plantes grimpantes/ ed Ulmer

Pour trouver ces plantes :  

Si vous êtes pépiniériste et souhaitez figurer sur ce "carnet d'adresses", merci de me le signaler grâce à la boite de dialogue ci-contre. 

Planter de belles bordures avec l'Ami des jardins de septembre

Tout frais arrivé... L'Ami des jardins de Septembre (n° 1094). avec un dossier très complet sur les bordures dont j'ai réalisé toute la partie végétale... Bonne lecture !





Autres infos sur Page Facebook de l'Ami des Jardins
Abonnement :  Ami des Jardins

Aujourd'hui

Toutes les plantes, édition allemande.

Il vient tout juste de paraître outre-Rhin... (version allemande de "Toutes les Plantes pour toutes les envies et toutes les situations...